Dans les rouages de mon indexeur Mastodon

31 mars 2023, par Yann

Dans mon précédent billet, j'évoquais une présentation du fonctionnement de mon indexeur d'instances Mastodon, prévue pour "avant la publication du code source de l'algorithme de gestion des contenus de Twitter". Je pensais avoir une bonne marge de manoeuvre, mais contre toute attente, la plateforme aviaire a annoncé cet événement pour aujourd'hui, 12 h, heure du Pacifique. Bien que la violation d'une promesse ne soit pas la prérogative des milliardaires, je me sens obligé de respecter la mienne.

Comme vous le savez sans doute, Mastodon repose sur un réseau de serveurs décentralisés, appelés instances. Chacune d'elles maintient une liste des autres instances connues (des "pairs"), qu'elle bâtit à mesure que leurs utilisateurs et utilisatrices interagissent (suivi, mentions, boost, etc.)

Ces données sont publiques. Par exemple, la liste des instances connues par mon serveur mastodonte.quebec est accessible à cette adresse.

Pour construire mon répertoire, il m'a donc suffi de récupérer la liste de toutes les instances connue par mon serveur, de demander à ces dernières leur propre liste d'instances connues, et de renouveler l'opération. Cette méthode classique de programmation, qui répond au doux de "récursivité" m'a permis de récupérer rapidement l'adresse de plus de dix mille instances dans le monde entier.

J'extrais les instances québécoises de cet imposant volume en repérant divers mots clés ("Québec", "Montréal", "#qc"...)

Cette exploration des serveurs Mastodon m'a permis de faire différentes découvertes intéressantes. Par exemple, la nature ouverte du Fediverse impliquant, qu'un compte Mastodon peut suivre un compte d'une autre plateforme, j'ai découvert que le top 5 des instances exotiques les plus connectées était Pleroma, Peertube, Misskey, Akkoma et GoToSocial.

J'ai également découvert une multitude d'instances avec des noms de la forme 2c9khrowt.activitypub-troll.cf ou 2guj58xo2.activitypub-troll.cf, dont le seul but semble de polluer et ralentir les serveurs, parce qu'il y a des gens qui n'ont pas de vie.

Pour mon prochain billet, je voulais fixer comme échéance l'arrestation de Donald Trump, mais il est déjà trop tard. Je vais donc me garder une petite gêne, et juste vous dire "À la prochaine".

Ajouts du blog et des statistiques

13 mars 2023, par Yann

Appelez ça de la passion ou du masochisme, mais j’ai profité de mes vacances à Halifax pour faire une petite mise à jour de ce site.

La liste des instances Mastodon québécoises dispose maintenant de son propre espace, accessible par le menu.

Cette réorganisation me permet de faire de la place sur la page d'accueil pour deux nouveaux éléments:

  • un blog, qui outre le texte que vous lisez, contient un billet que j’avais publié sur LinkedIn en janvier pour fournir le contexte et les motivations pour la création de ce site.
  • une section statistiques, qui offre le total des métriques des instances Mastodon québécoises, mais également pour tout le Fediverse connu (de moi).

Fournir cette information ne me demande pas de travail supplémentaire, puisque j'ai déjà besoin de découvrir et d’analyser le plus grand nombre possible d’instances Mastodon, afin d’extraire celles qui s’identifient au Québec.

Cette tâche est accomplie, non pas par moi, parce j’ai quand même une vie, mais par Pteranodon, un bot écrit par mes soins en Rust, qui se charge aussi bien de la découverte des instances que de leur mise à jour toutes les heures.

Le fonctionnement de ce programme mériterait un billet dédié, mais vu ma constance dans l’écriture, je préfère ne pas promettre de date de parution. Sachez juste que ce sera probablement avant la publication du code source de l’algorithme de gestion des contenus de Twitter.

À part ça, Halifax, c’est cool. Je vous conseille la visite de la brasserie Alexander Keith.

Fediverse.quebec : le portail de l’Internet libre pour les habitants de la Belle Province.

20 janvier 2023, par Yann

Suite au rachat de Twitter par un milliardaire dont je ne suis plus capable de lire le nom, un grand nombre de ses membres s’est rabattu sur l’application Mastodon, dans l’espoir d’échapper aux décisions absurdes et extrémistes du nouveau propriétaire.

Bien plus qu’une simple alternative au site de l’oiseau malade, cette plateforme a l’avantage de faire partie du Fédiverse, un réseau décentralisé de serveurs, dont la vocation est de restituer aux internautes le contrôle de leurs publications, de leur fil de nouvelles, et de leurs données personnelles.

Une grande souplesse implique cependant une grande complexité, ainsi qu’une multitudes de questions : sur quelle instance m’inscrire ? Puis-je en changer facilement ? Comment retrouver les personnes que je suivais sur les autres plateformes ? Comment augmenter la visibilité de mes messages ?

Ces interrogations sont légitimes. Il est essentiel d’y répondre si l’on souhaite que l’engouement actuel pour les réseaux sociaux alternatifs bénéficie d’une longévité supérieure à une série Netflix sous-visionnée. C’est pourquoi j’ai décidé de créer le site web fediverse.quebec, qui contiendra des outils de découverte et de navigation des contenus sur ce réseau, ainsi que des articles présentant ses concepts fondamentaux.

Cette première mouture présente une liste des instances Mastodon québécoises, accompagnée d’informations et de statistiques mises à jour à chaque heure. De nombreuses autres fonctionnalités sont sur le feu, dans le but d’offrir davantage de données pertinentes, ainsi que d’augmenter la visibilité d’autres applications du Fédiverse, telles que Peertube, Akkoma ou Pixelfed.

J’ai choisi de me limiter à la Belle Province pour deux raisons : La première est que je pense que favoriser les communautés locales est en parfaite adéquation avec les principes de décentralisation du Fédiverse, et la seconde et que je n’ai pas les moyens de me payer le centre de données requis pour fournir toutes les fonctionnalités prévues à la planète entière. Je planifie cependant de publier le code qui anime ce site sous une licence libre, dès qu’il sera montrable, dans le but de favoriser ce genre d’initiative.

N’hésitez pas à me communiquer vos commentaires et suggestions.

Statistiques

Québec

5 instances québécoises reconnues

808 utilisateurs actifs

66 833 statuts publiés

Données mises à jour toutes les heures

Voir les instances

Fediverse

13 058 instances parcourues

7 124 035 utilisateurs actifs

638 815 524 statuts publiés

Nombre d'utilisateurs et de statuts au moment de la découverte des instances. Les données ne sont pas mises à jour pour le moment.